Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche

10ème édition des Nuits photographiques de Pierrevert

Pierrevert est la capitale viticole des Alpes-de-Haute-Provence. Mais elle est également devenue une référence dans le monde de la photographie. Une référence internationale qui, cette année, célèbre le dixième anniversaire de son festival dédié au 8ème art. Un rendez-vous à ne pas manquer du 26 au 29 juillet 2018.

Créée par quelques passionnés emmenés par Stéphane Kossmann, cette manifestation a trouvé sa place dans le paysage photographique national. Sans rivaliser avec les grands festivals tels que Les Rencontres d’Arles ou le Visa pour l’Image à Forcalquier, cet événement exigeant et qualitatif séduit chaque année de plus en plus de spectateurs, mais aussi d’artistes venus de tous les horizons. Chaque édition valorise le travail d’un artiste grâce à une grande exposition – cette année Marc Riboud expose à la Fondation Carzou – et accueille un ou plusieurs artistes en résidence. En 9 ans d’existence, pas moins de 387 photographes ont été accueillis à Pierrevert, dans le village, mais aussi au Golf, au Domaine de la Blaque, à Montfuron ou dans divers lieux de Manosque. La programmation 2018 compte bien suivre cette belle lancée pour faire de cette 10ème édition un événement mémorable.

 

Invités de l’édition 2018

Cette dixième édition sera l’occasion de retrouver les parrains et marraines qui ont honoré le festival de leur présence : Peter Knapp, bien sûr, toujours fidèle, tout comme Hans Sivester, mais aussi Steve Hiett, Jean Daniel Lorieux, Sacha Von Dorsen. Des invités d’honneur également passés par Pierrevert : Bernard Plossu, Aleksey Miakishev, Laurent Veil, Marc Hispard, André Carrera, Charlélie Couture, Sabine Weiss, Roland et Sabrina Michaud, Xavier Lambours, Guillaume de Sardes, Denis Brihat… Les lauréats des prix décernés par le public et le jury de Pierrevert, mais aussi d’Essaouira, le jumeau marocain créé depuis 3 ans. Et tous ceux qui ont participé à cette aventure – 358 photographes sélectionnés – auxquels s’ajouteront la trentaine de jeunes talents sélectionnés en 2018, comme chaque année à l’issue d’un appel à candidatures qui seront, soit projetés lors des trois nocturnes, soit exposés dans la dizaine de lieux ouverts du village, caves ou magnifiques petites chapelles.

Quelques mots sur le programme

Cette année, le jeune reporter Syrien, Louai Barakat, réfugié à Manosque où il a exposé un magnifique et poignant reportage sur la guerre en Syrie, va nous apporter une vision croisée et étonnante entre Alep, sa ville natale et Manosque. Pour restituer la résidence d’Aleksey Myakishev, qui a porté son regard de photographe russe sur les villageois de Pierrevert en 2017, une exposition de ce travail sera présentée, accompagnée d’une publication des photos en partenariat avec les Éditions Bergger.

Une autre création originale sera proposée. «AKASHA» qui rassemble les musiciens du trio PANG PUNG et un groupe de photographes emmenés par Tilby Vattard dans une performance sonore et visuelle à travers l’Inde, résolument contemporaine et réinventée. Le parrain de cette 10ème édition est aussi un très grand photographe, celui qui a eu l’occasion de vendre la photo la plus chère de ces 20 dernières années, «le festin des barbares», qui réalise de très grands formats, Bernard RANCINAN. Fer de lance de l’agence Sygma, créée en 1973, ce grand reporter photographe a sillonné le monde et perçu ses bouleversements, dus autant à la nature qu’à l’homme.

Cette édition spéciale va donc vivre des moments riches en émotion et dépassera son cadre habituel, avec des soirées prolongées par une deuxième partie dédiée à ces créations et à une rétrospective des grands moments vécus au cours de ces 9 années dans cette exceptionnelle ambiance conviviale qui est sa marque.

 

Information pratique :

Les Nuits Photographiques de Pierrevert

Du 26 au 29 juillet 2018

http://pierrevert-nuitsphotographiques.com/