Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche

Le château et sa légende

Dit "des Templiers", le château de Gréoux-les-Bains abrite des mystères...

Le Chateau de Gréoux les Bains

Quelle que soit la route qu’il emprunte, en arrivant à Gréoux-les-Bains, le visiteur ne peut manquer la bâtisse qui domine Gréoux-les-Bains. A noter que ce château est le troisième de la région Provence Alpes Côte d’Azur par sa dimension, juste derrière le palais des Papes en Avignon et le palais épiscopal de Salon de Provence. Malheureusement, le château de Gréoux-les-Bains porte les marques du temps. Les nombreuses restaurations permettent, aujourd’hui, à la forteresse en ruine d’accueillir le public pour des soirées en plein air, dans sa cour.

Tout laisse à supposer que ce soit au XIIe siècle que furent posées les premières pierres vouées à édifier le château dit des « Templiers ». Cette forteresse médiévale, devenue demeure seigneuriale, a vu passer bon nombre de propriétaires en son sein, au fil des années. Au XIVe siècle, elle appartient au Comte de Provence Charles II, elle est cédée aux Hospitaliers de St Jean de Jérusalem puis à Arnaud de Trian. De la fin du XIVe siècle jusqu’à la révolution, plusieurs seigneurs laïcs se succèdent au château. Abandonné, il est acquis comme Bien National par Arnoux Guibert puis classé Monument Historique en 1840.

Légende des Templiers

Portée par la tradition orale, l’appellation de « château des Templiers » ne s’appuie vraisemblablement pas sur une légende ! Si les archives de Provence ne permettent ni d’infirmer ni de confirmer cette thèse, d’autres indices laissent pourtant planer le doute. En effet, l’histoire révèle qu’en 1307, Charles II, Comte de Provence, a transmis aux Hospitaliers de Saint-Jean un grand nombre de terres autrefois en possession des Templiers, dont le village de Gréoux-les-Bains. Mystère…